Tout sur le Cheval, endroit conviviale .. pas de modération.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 " SENONNES" 375 habitants et 550 chevaux "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
moumouche35

avatar

Féminin

MessageSujet: " SENONNES" 375 habitants et 550 chevaux "   Jeu 24 Sep - 6:21


Pays de la Loire
- jeudi 24 septembre 2009

" SENONNES, ses 375 habitants et ses 550 chevaux
"




Chaque matin les écuries se relaient sur les pistes d'entraînement de Senonnes. Un ballet de plusieurs centaines de chevaux.


Juste en face de l'hippodrome, le centre d'entraînement est à cheval sur deux départements. Il attire 28 entraîneurs dont les élèves, de plus en plus cracks, font la course en tête.


Tous les signes sont là. Les panneaux aux entrées, les allées cavalières en veux-tu en voilà et du crottin sur la route. Senonnes ne se lève pas au chant du coq mais au pas des chevaux. Ici, les équidés sont nettement plus nombreux que les citoyens.

«
550 chevaux pour 375 habitants », décline fièrement Paulette Colas, Madame le maire. Encore ne compte-elle là que les formules 1 déboulant chaque jour ou presque sur les pistes d'un centre d'entraînement dont la réputation monte en puissance. Il faudrait ajouter les chevaux d'une ferme équestre et quelques poulinières qui paissent ici et là dans les communes voisines.Ce mardi, comme presque tous les jours, des cavaliers travaillent sans discontinuer depuis 6 h 30. Ils avalent la piste de 2 200 m, à cheval sur le territoire de Senonnes, en Mayenne, et de Pouancé, dans le Maine-et-Loire. Pas l'ombre d'un bruit sinon le grondement sourd des bolides à chaque tour.L'histoire de cette épopée équine est fortement liée à un entraîneur. Claude Rouget, dont le nom est de longue date inscrit dans les annales des champs de courses. En quête d'un lieu, il a élu domicile à l'ombre du champ de course de Senonnes voilà 41 ans. Avec la complicité d'Henri Mallard, alors président de la société hippique.Autant d'hippodromes qu'en Angleterre. D'autres professionnels sont venus le rejoindre, mais le vrai décollage date de septembre 2001 et la création du centre d'entraînement. Il est doté de quatre pistes dont deux en sable de Fontainebleau, beaucoup plus délicat sous le sabot, deux pistes d'obstacles, un manège...Cerise sur le gâteau, trois box relais peuvent accueillir provisoirement de nouvelles écuries. L'ensemble a coûté 3millions d'euros, financé pour moitié par l'Europe, à 25 % par les collectivités territoriales, le reste par emprunt. France Galop apporte sa contribution au chapitre fonctionnement.
Senonnes compte aujourd'hui 28 entraîneurs. Ils assurent 150 emplois directs, jeunes en apprentissage inclus.

«
Il aura fallu dix ans d'engagement et quelques galères, dont un remembrement annulé, pour atteindre le but », résume Jacques Beline, engagé au premier rang dans ce parcours d'obstacle.Le jeu en valait la chandelle.

«
Il suffit de prendre un compas et de tracer un cercle de 100 km autour d'ici ; on voit qu'il y a une petite centaine d'hippodromes. » Et d'insister : « Seulement dans les Pays de la Loire on en compte autant qu'en Angleterre. Il existe une vraie culture du cheval dans cette région. Les 25 000 spectateurs des courses de Craon n'ont guère d'équivalent. Même les journées de Paris ont du mal à faire cela. »

Claude Rouget, 81 ans, qui entraîne toujours une vingtaine de chevaux, ne tarit pas d'éloge sur les installations.
«
L'outil de travail c'est primordial dans notre métier. Seul, personne ne peut y arriver. »

Cinq entraîneurs se sont installés depuis cinq ans donnant de l'oxygène au secteur du bâtiment. Et ce n'est sans doute pas fini. Sur l'Équipôle, plusieurs parcelles sont en attente de nouveaux venus...

Thierry BALLU.
Revenir en haut Aller en bas
 
" SENONNES" 375 habitants et 550 chevaux "
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Sommes-nous cruels avec les chevaux?"
» "Sommes nous cruels avec les chevaux ?" et "Je parle aux chevaux, ils me réponde
» Les habitants des Maldives, futurs "réfugiés climatiques"
» "savoir écouter les chevaux"?
» Les chevaux "difficiles"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zen Equitude :: Chevaux :: A la Une dans le monde du cheval !-
Sauter vers: