Tout sur le Cheval, endroit conviviale .. pas de modération.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Adieu les autos au pied du Mont, bonjour les cobs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
moumouche35

avatar

Féminin

MessageSujet: Adieu les autos au pied du Mont, bonjour les cobs   Lun 16 Nov - 7:24


lundi 16 novembre 2009


Adieu les autos au pied du Mont, bonjour les cobs




Norbert Coulon et son cob, à Saint-Malo-de-la-Lande : « On sauvera les chevaux de trait s'il y a un intérêt économique. »


En novembre 2011, des voitures hippomobiles tirées par des cobs et des percherons transporteront les touristes au Mont-Saint-Michel. Norbert Coulon, éleveur, est à l'origine du projet.



L'homme Agriculteur, éleveur à Saint-Malo-de-la-Lande (Manche), Norbert Coulon baigne dans le milieu des chevaux de trait depuis tout petit. Il dispute des compétitions internationales d'attelage avec sa fille, et y réussit fort bien. « On a la chance d'être le seul pays du monde à avoir neuf races de chevaux de trait. J'ai toujours pensé que l'on ne les sauverait que s'il y a un intérêt économique. »Le projet Norbert Coulon a pensé aux voitures hippomobiles pour relier le Mont, à partir de La Caserne, « dès que j'ai appris le projet. Mais je me taisais. Cela paraissait tellement énorme ». Il a fini par en parler, et surtout convaincre « les politiques de l'intérêt des chevaux ». Depuis dix ans, il teste la formule avec succès l'été à Gouville-sur-Mer pour visiter des parcs ostréicoles.Pour le projet du Mont, il travaillera avec Veolia, l'entreprise retenue après l'appel d'offres, dont il sera prestataire de service.

La voiture:

la première s'élancera le 11 novembre 2011. Le 11 - 11 - 11, pour les distraits. Impossible de montrer la voiture pour le moment. Sa ligne sera design et ressemblera à une voiture de tramway à deux étages. Elle pourra transporter cinquante personnes à la fois. Le service sera assuré par six voitures. Les départs se feront à horaires réguliers, « toutes les cinq minutes en période de pointe ».

Le prototype sera testé au printemps et « le constructeur est un local ».

Les chevaux:

Norbert Coulon commencera avec des cobs normands, des percherons et des postiers bretons. « Des hongres. Ils sont toujours d'une humeur égale. » Deux chevaux suffiront à tirer une voiture et ses passagers sur les 4km, aller et retour. « Mais, je réfléchis à une pente douce pour le départ. » À terme, 38 chevaux devront être opérationnels.Il en possède une quinzaine pour le moment. « J'ai tout l'hiver et le printemps pour acheter des chevaux. » Les conducteurs seront du personnel de Veolia.

Le coût:

Le trajet simple coûtera 4€, aller et retour 6,50€. « On estime que 70 % des visiteurs prendront la navette, 20 % la voiture hippomobile et 10 % iront à pied. »

Une vitrine:

Pour l'heure, élever des chevaux de trait relève plus du sentimental que des finances.

« Les éleveurs ne savent pas quoi en faire. Un mâle à la foire de Gavray, ça se vend 300 €. Heureusement, la consommation de viande a sauvé des races. » Le Mont sera « une vitrine pour la France, s'enthousiasme Norbert Coulon. Nous sommes les seuls au monde à faire du transport public en voiture hippomobile. Ce n'est pas passéiste. Au contraire, c'est moderne et novateur. »

Christophe LECONTE.
Revenir en haut Aller en bas
 
Adieu les autos au pied du Mont, bonjour les cobs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Weekend au Parc du Mont-Orford
» presentation
» Adieu le passé, bonjour le présent, et vive l'avenir !
» Bonjour, mont a ra mat?
» adieu 2008 bonjour 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zen Equitude :: Chevaux :: A la Une dans le monde du cheval !-
Sauter vers: