Tout sur le Cheval, endroit conviviale .. pas de modération.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Top Gum, histoire des fers collés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
moumouche35

avatar

Féminin

MessageSujet: Top Gum, histoire des fers collés   Ven 12 Fév - 9:26

MÉTIER


Top Gum, histoire des fers collés

MARION DUBOIS | 12.02.2010, 07h00



Durant des siècles, les chevaux ont marché « pieds nus ». Après avoir observé qu’ils avaient besoin de trois semaines de repos forcé pour que leur corne repousse, les hommes leur ont posé des fers. Et, depuis, rien de très probant en matière d’amélioration de la ferrure. Il a fallu attendre 2004 pour que Jean-Pierre Raimbault, alors spécialisé dans la chaussure et commissaire à l’hippodrome de Cholet (Maine-et-Loire), se penche sur ce problème.


Il a voulu moderniser la technique de ferrage des chevaux de course en alliant sa passion avec sa connaissance professionnelle : « Je trouvais cela impensable de continuer à clouer les fers aux sabots comme au Moyen Age ! » Installé depuis 1989 à Cholet, il est propriétaire d’une société spécialisée dans la vente d’un produit thermo film servant à coller la semelle à la chaussure. Mais voilà, au début des années 2000, l’industrie de la chaussure bat de l’aile et il pense donc à reconvertir une partie de sa société. Il s’associe à Isabelle Bricaut, fille d’entraîneur de trot et passionnée de courses. Tous deux décident de trouver une technique pour coller le fer au pied du cheval plutôt que de le clouer, dans un souci de confort et de non-compression du pied du cheval. Pour cela, la société de Jean-Pierre Raimbault va collaborer avec ses partenaires habituels lorsqu’il s’agit de chaussures, Eram et TBS. Ensemble, ils élaborent une résine qui sert à coller les fers en aluminium et en acier, ainsi qu’à réparer les sabots souffrant de seimes ou d’autres défauts. De plus, ils feront une autre découverte révolutionnaire dans la maréchalerie : une semelle en matière composite. Celle-ci remplace les fers ordinaires et a la particularité d’être très légère, amortissante, et de s’adapter au sabot. Le succès est quasi instantané. La société Jean-Pierre Raimbault dépose un brevet ainsi que la marque Top Gum. C’est le début d’une croissance constante de la société qui se tourne de plus en plus vers l’étranger et cherche toujours de nouvelles techniques pour améliorer la vitesse, la performance, l’amortissement des chocs et la protection des sabots.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Top Gum, histoire des fers collés   Mer 17 Fév - 7:19

A suivre, peut-être un bon compromis entre le pied_nu et le fer ? Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
 
Top Gum, histoire des fers collés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PHW et fers collés
» Premier changement de fers sur Holztech FS320
» Histoire d'animaux à Wasquehal
» L’histoire des Tortues
» Histoire touchante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zen Equitude :: Chevaux :: A la Une dans le monde du cheval !-
Sauter vers: