Tout sur le Cheval, endroit conviviale .. pas de modération.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'ancien crack Ourasi toujours bien dans ses sabots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
moumouche35

avatar

Féminin

MessageSujet: L'ancien crack Ourasi toujours bien dans ses sabots   Sam 3 Avr - 21:52

Retraité en Normandie, l'ancien crack Ourasi toujours bien dans ses sabots

De Déborah CLAUDE (AFP) – Il y a 11 heures



Le trotteur Ourasi, le 31mars 2010 près de Bayeux


Ourasi à l'écurie, près de Bayeux, le 31 mars 2010



BAYEUX — Quadruple vainqueur du Prix d'Amérique, le trotteur légendaire Ourasi qui s'apprête à fêter ses trente ans est un "vieillard" en pleine forme, coulant une retraite paisible dans son haras normand.

Le trotteur fêtera son anniversaire le 7 avril au haras de Gruchy lors d'une fête avec "tarte normande et cidre bouché", sous les couleurs jaune et bleue de la casaque de Jean-René Goujeon, son driver aujourd'hui décédé.

"Il n'a aucune boiterie. Cela fait quatre ans qu'il n'a pas vu le vétérinaire!", s'étonne Pierre Lamy, l'ange gardien du vieux champion.

Dans son box, le dos un peu creusé, la barbichette un peu blanchie et des "salières", les creux au-dessus des yeux, marquées, trahissent quand même un peu son âge.
Mais quand "le roi fainéant", il n'en faisait toujours qu'à sa tête et ménageait ses efforts à l'entraînement, revêt son manteau pour sortir, il n'a nullement l'air fatigué pour "un bonhomme de 95 ans" (l'âge équivalent pour un homme), dit Pierre Lamy.

Plus grand trotteur de tous les temps, élu "cheval du siècle" selon M. Lamy, l'alezan brûlé Ourasi est resté dans la mémoire de tous les Français par un palmarès inégalé de 58 victoires, laissant ses concurrents sur le carreau.
Seul trébuchement en 1989, au faîte de sa gloire et parti ultra favori, il finit troisième du prix d'Amérique devant des milliers de spectateurs et le président de la République François Mitterrand venu admirer la star.

La faute à une vessie trop remplie d'après les spécialistes.
Mais le trotteur au sale caractère prendra sa revanche en 1990, et entrera ainsi dans la légende en remportant son quatrième prix d'Amérique.

D'ailleurs, dit Pierre Lamy, sur le ton de la confidence, sa longévité exceptionnelle "ferme la claque à tous ceux qui ont dit qu'il s'était dopé" car il y a eu "beaucoup de jalousie autour de ce cheval".

L'année dernière, près d'un millier de visiteurs, parfois de l'étranger, sont venus voir le trotteur, seul étalon au haras au milieu d'une armée de juments.

Il n'a d'ailleurs jamais fait d'étincelles avec ces dames, se révélant être un piètre géniteur. 38 enfants seulement, dont aucun champion, après sa longue carrière, qui, selon certains aurait entamé sa fertilité.

C'était un étalon "fougueux", raconte M. Lamy, "mais une fois attelé, quand il passait devant les juments, il ne les regardait même plus".

Pourtant Ourasi n'était "pas très bien né". "Parfois, c'est comme cela que sortent les cracks", explique-t-il, pendant qu'Annie, fervente admiratrice qui vient chaque matin depuis huit ans, lui coupe quelques carottes. La demi-soeur d'Ourasi, Vourasie, a fait aussi une brillante carrière.

La vieillesse a toutefois assagi la "force de la nature" qu'est Ourasi. Il y a quelques années, il avait arraché l'oreille d'un maréchal-ferrand. Quant à monter sur le dos de ce cheval au fichu caractère: "pfffff....jamais été possible!", rigole M. Lamy.

Une fois dans son enclos, son "paddock" qu'il partage avec deux vaches, Ourasi consent du bout des sabots à faire quelques foulées.

Superbe, il se met alors à trotter avec classe quelques centaines de mètres, mais pas plus, comme s'il avait compris que ses visiteurs étaient bien venus pour vérifier qu'il avait encore le trot vif et élégant, malgré ses trente ans.
Revenir en haut Aller en bas
moumouche35

avatar

Féminin

MessageSujet: Re: L'ancien crack Ourasi toujours bien dans ses sabots   Mer 7 Avr - 6:04



Zoom

« C’est un extraterrestre ! »

PHILIPPE RENOUF lad d’OURASI


JEAN-BAPTISTE PIGALLE | 07.04.2010, 07h00

S’il travaille aujourd’hui pour Jean-Luc Dersoir, Philippe Renouf, 52 ans, a été le lad du roi fainéant pendant plus de cinq ans, de l’arrivée du crack chez Jean-René Gougeon à la fin de sa carrière. Celui qui estime avoir « touché le Graal » avec ce trotteur revient sur quelques épisodes qui l’ont marqué à tout jamais.


Comment OURASI faisait-il la différence ?
PHILIPPE RENOUF.
A tout point de vue, il est hors norme. C’est un extraterrestre qui n’habite pas sur la même planète que les autres.
Il n’a jamais eu de problème physique. Il possède un talent, un tempérament de gagnant, un self-control ainsi que des facultés de récupération hors du commun. Il avait une vitesse de plus que ses rivaux et 25 m de marge sur ses adversaires. D’ailleurs, sa course la plus facile de l’année était le Prix d’Amérique, celle où il n’avait pas à rendre la distance. OURASI était un gagneur qui se mettait toujours à plat ventre pour dominer. A l’époque, je le comparais àMichel Platini.

Avait-il des défauts ?

Il était assez méchant avec les autres qu’il ne pouvait pas approcher à moins de 10 m. Moi-même, il m’a mordu. J’en porte encore la marque sur mon ventre.

Comment a-t-il construit sa popularité ?

OURASI n’aimait pas l’entraînement et c’est ce qui a fait sa longévité. Et c’est cette longévité qui a donné du temps aux gens pour s’attacher à lui. Par ailleurs, sa façon de courir l’a aussi rendu populaire. Il partait rapidement, puis ne s’occupait plus de la course pendant 1 500m, ce qui donnait du piment et du suspense à ses apparitions. Quand il dépassait ses adversaires, il soulevait les foules. Les turfistes venaient voir gagner OURASI, c’était leur héros.

Il a aussi fait pleurer ses admirateurs…

Un jour, j’ai reçu un coup de téléphone d’un Aveyronnais dont la mère voulait voir OURASI avant de mourir. Ils sont venus tous les deux, un vendredi, à l’écurie en Normandie. Lorsque la dame de 83 ans a vu le cheval, elle a fondu en larmes. Un autre jour, en 1989, OURASI n’a pas pu uriner avant le Prix d’Amérique ce qui lui a valu d’être battu. Après la course, j’ai vu beaucoup de personnes en pleurs sur l’hippodrome.
L’année suivante, toutes les précautions ont été prises pour que cet incident ne se reproduise pas. Lorsqu’il a uriné, c’est tout Vincennes, informé par le speaker, qui a poussé un ouf de soulagement. Et il a gagné son quatrième Prix d’Amérique.

Quels souvenirs gardez-vous du « match du siècle » contre MACK LOBELL ?

Après plus de vingt-quatre heures de voyage, les Américains voulaient laver OURASI de la tête au pied pour éviter qu’il ne transmette ses microbes à d’autres chevaux. C’était stupide et je les ai laissés se débrouiller. OURASI n’a jamais voulu lever ses pieds et ils ont dû abandonner ! Je me souviens aussi avoir caché 30 ou 40 kg d’avoine noire, interdite aux Etats-Unis, dans sa malle car il ne mangeait pas d’avoine blanche. Les anecdotes ne manquent pas !


Le Parisien
Revenir en haut Aller en bas
malou 50



Féminin

MessageSujet: Re: L'ancien crack Ourasi toujours bien dans ses sabots   Mer 7 Avr - 7:57

je lui dois le plus grand respect par sa beauté par ses courses extraordinaires!!!
longue vie à toi ourasi
Revenir en haut Aller en bas
agnes-p

avatar

Féminin

MessageSujet: Re: L'ancien crack Ourasi toujours bien dans ses sabots   Jeu 8 Avr - 19:45

une star!!! grand respect comme dit malou! moi je suis toujours baba devant ce grand cheval.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ancien crack Ourasi toujours bien dans ses sabots   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ancien crack Ourasi toujours bien dans ses sabots
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Esperanza, une mamy mastine bien dans ses pantoufles
» une jeune poule couve toujours bien que temps largement dépassé
» Ma chienne fait toujours pipi dans la maison !!
» Toujours pas de pic de nitrites
» L’ordinateur bien dans ses meubles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zen Equitude :: Chevaux :: A la Une dans le monde du cheval !-
Sauter vers: