Tout sur le Cheval, endroit conviviale .. pas de modération.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Il faut sauver les chevaux Camargue de la boucherie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
moumouche35

avatar

Féminin

MessageSujet: Il faut sauver les chevaux Camargue de la boucherie   Mer 19 Mai - 10:37

Il faut sauver les chevaux Camargue de la boucherie

Publié le mercredi 19 mai 2010 à 11H31


Une quarantaine de chevaux Camargue de pure race, authentifiés par des documents officiels et à jour de leurs vaccins, sont menacés d'un départ imminent à la boucherie.

Pour tenter de contrer cette sombre destinée, des passionnés organisent une vente aux enchères, le 29 mai, dans le Cher. Et ils lancent un appel aux éleveurs et passionnés camarguais pour qu'ils fassent l'effort d'effectuer 600 kilomètres pour les aider à arracher des griffes des bouchers, les majestueux animaux.

Des bêtes nées de la passion d'un homme qui s'occupait de son élevage, en parallèle d'une menuiserie.
Mais ce père de famille a mis fin à ses jours à l'automne dernier, ce qui a entraîné la liquidation judiciaire de son entreprise.
Afin d'éponger les dettes, la famille n'a pas d'autre choix que de vendre les animaux. Avec une mise à prix à 300 euros par tête, cela reste réalisable.

Renseignements : 02 48 96 10 82


La Provence
Revenir en haut Aller en bas
caro38

avatar

Féminin

MessageSujet: Re: Il faut sauver les chevaux Camargue de la boucherie   Mer 19 Mai - 21:03

triste sort ! souhaitons qu'ils trouvent tous de bons maitres !
Revenir en haut Aller en bas
moumouche35

avatar

Féminin

MessageSujet: Des chevaux sous le marteau : mis à prix, pas à mort !   Ven 21 Mai - 12:05

vendredi 21 mai 2010 - 08:06
Des chevaux sous le marteau : mis à prix, pas à mort !



À Vierzon, quarante chevaux camarguais seront mis en vente aux enchères. S'ils ne trouvent pas d'acquéreurs, ils finiront à la boucherie.





C'est la vente ou la boucherie ! L'alternative est brutale mais elle durcit une difficile réalité. Sur l'ile Braguard, à Vierzon, plus de quarante chevaux camarguais ont leur destin figé entre les mains de leurs futurs acquéreurs, s'il y en a... Sur une propriété de l'ile Braguard, un père de famille avait couplé une activité de menuiserie à un élevage chevalin. Sa disparition a précipité son entreprise dans une irrémédiable liquidation judiciaire.

Face aux dettes et à l'obligation de payer les salariés, la famille du disparu doit vendre les chevaux aux enchères. S'ils ne trouvent aucun preneur, ils partiront à la boucherie. Les passionnés de chevaux se mobilisent pour contrer le féroce compte à rebours qui a débuté pour les animaux.

Le commissaire-priseur, chargé de cette vente insolite, Stéphane Pidance, un Saint-Amandois semble avoir pris très à cœur cette histoire de bêtes dont la vie est désormais suspendue à un coup de marteau. Dans un article du journal La Provence, une bénévole de l'association Equis retraite veut motiver les gens du sud, sinon « ca va être une catastrophe ». Sous-entendu, les chevaux doivent trouver des propriétaires.

La tradition a toujours voulu que sur l'ile Braguard, les chevaux s'y ébattent en liberté, pour des besoins pharmaceutiques ou pour nourrir une passion simplement.

Rémy Beurion
remy.beurion@centrefrance.com

La vente aura lieu le 29 mai à 14 heures. Visite des chevaux à 11 heures, sur place.
Revenir en haut Aller en bas
moumouche35

avatar

Féminin

MessageSujet: 40 chevaux ont besoin d'être sauvés de la boucherie   Ven 21 Mai - 12:19

40 chevaux ont besoin d'être sauvés de la boucherie


Publié le mercredi 19 mai 2010 à 09H59

Des chevaux de race Camargue vont être vendus aux enchères dans le Cher. Une quarantaine de chevaux Camargue attendent dans le Cher les passionnés qui viendront les sauver de l'abattoir. La mise à prix de départ est de 300 euros.




Avis aux amoureux du cheval Camargue: il y a urgence!

Une quarantaine de chevaux de pure race, authentifiés par des documents officiels et à jour de leurs vaccins, sont menacés d'un départ imminent pour la boucherie. Pour tenter de contrer cette sombre destinée, des passionnés organisent une vente aux enchères, à la fin du mois, dans le Cher. Et ils lancent un appel aux éleveurs et passionnés camarguais pour qu'ils fassent l'effort d'effectuer 600 kilomètres pour les aider à arracher des griffes des bouchers, les majestueux animaux. Des bêtes nées de la passion d'un homme qui s'occupait de son élevage, en parallèle d'une menuiserie. Mais ce père de famille a mis fin à ses jours à l'automne dernier, ce qui a entraîné la liquidation judiciaire de son entreprise. Afin d'éponger les dettes et payer les salariés, la famille du disparu n'a pas d'autre choix que de vendre les animaux. Qui partiront à la boucherie s'ils ne trouvent pas preneur. "C'était bien plus qu'un élevage, c'est toute une histoire qui s'éteint et cela me navrerait que les chevaux partent chez les bouchers italiens!" explique le commissaire-priseur Stéphane Pidance. C'est lui qui est chargé de la vente judiciaire et insiste sur la lignée et l'entretien des chevaux. Car depuis le décès de leur propriétaire, les bêtes sont chouchoutées par un ami du disparu qui aidait déjà sur l'exploitation. "Les chevaux n'ont manqué de rien, il faut vraiment faire en sorte qu'ils partent entre de bonnes mains, chez des gens qui les aiment...trop peu nombreux dans le Cher" insiste le commissaire-priseur. "Si on ne motive pas les gens à venir du sud, ça va être une véritable catastrophe" ajoute Stéphanie, bénévole de l'association Equis retraite. Et de souligner : "Les gens n'osent pas toujours lever la main pendant les ventes aux enchères mais il le faudra !"

Alors, oui, il faut traverser une grande partie de la France et s'organiser pour rapatrier les bêtes. Mais avec une mise à prix à 300 euros par tête, cela reste réalisable. Sont mis à la vente, sans prix de réserve: 3 étalons (dont un espagnol), 14 entiers de 1 à 8 ans, 9 juments pleines ou suitées, 9 pouliches de 1 à 3 ans et des poulins de 1 à 3 ans. Les origines sont Vengeur du phare, Eos de Gageron, Taruconose bellugo jabiru de Sambuc, Iau de bellugo, Estragon de Crau isatis de Sambuc.

La vente aura lieu le 29 mai, à 14 h.

Visite des chevaux à 11 h sur place: Ile Bragard, 18 100 Vierzon. 02 48 96 10 82

Aveline LUCAS
Revenir en haut Aller en bas
moumouche35

avatar

Féminin

MessageSujet: Fondation 30 Millions d'Amis > Actualités   Mer 26 Mai - 22:01

Fondation 30 Millions d'Amis > Actualités

Urgence - 40 chevaux camarguais menacés de boucherie !

Vous avez été très nombreux à réagir au sort d’une quarantaine de chevaux camarguais et à alerter la Fondation 30 Millions d’Amis. Pour tenter de les sauver, une vente aux enchères est organisée le 29 mai 2010.


Une véritable course contre la montre a commencé pour sauver de la mort une quarantaine de chevaux de race camarguaise, dont des juments pleines et des poulains, dont le sort est menacé depuis le suicide de leur propriétaire.




Tentative de la dernière chance

Depuis ce drame, de la presse locale au « 13 heures » de Tf1, le devenir de ces animaux est médiatisé. Ce samedi (29/05/10), ils seront mis aux enchères à Vierzon, dans le Cher. Mise à prix entre 300 et 500 euros. Une tentative de la dernière chance pour ces animaux authentifiés et vaccinés, mais qui ne peuvent être gardés par la famille du défunt en raison d’une situation financière alarmante.

Car une fois l’entreprise de menuiserie familiale placée en liquidation judiciaire, les héritiers devront se résoudre à se séparer du cheptel afin de régler les dettes. Mais sans acheteur, c’est à la boucherie que finiront ces équidés. Une perspective à laquelle ils ne peuvent se résoudre.

Infos pratiques de la vente aux enchères
Date - samedi 29 mai 2010
Horaires - visite à 11h, vente à 14h
Lieu - Ile Bragard, 18 100 Vierzon
Renseignements - 02 48 96 10 82

Photos: © Eric Isselée - Fotolia.com

Article publié le : 26-05-10
Revenir en haut Aller en bas
moumouche35

avatar

Féminin

MessageSujet: Quarante chevaux camarguais aux enchères à Vierzon   Ven 28 Mai - 21:34


  • Quarante chevaux camarguais aux enchères à Vierzon
    28/05/2010-[18:50] - AFP
VIERZON, 28 mai 2010 (AFP) - Quarante chevaux camarguais, en bonne santé, seront mis en vente aux enchères samedi à Vierzon (Cher) pour leur éviter la boucherie après la mort de leur propriétaire, a-t-on appris vendredi auprès du commissaire-priseur qui s’attend à une forte participation.

La mise à prix des 40 chevaux camarguais plus un étalon espagnol parmi lesquels des mâles, des juments, des poulains et des pouliches, âgés de un an à 14 ans, sera de 300 euros. "Le prix de ces chevaux qui ont tous une origine, des papiers, se situe en moyenne à un plus de 1.000 euros. On sent une forte mobilisation et j’espère que tous trouveront de nouveaux propriétaires", a déclaré à l’AFP, Stéphane Pidance, le commissaire-priseur.

Les amoureux, les passionnés des chevaux de toute la France et plus spécialement du sud, se sont mobilisés par tous les moyens et notamment via Internet pour faire connaître cette vente et assurer son succès. "C’est sûr, il y aura beaucoup de monde. J’espère surtout qu’il y aura beaucoup d’acheteurs", dit le commissaire-priseur.

La Fondation Brigitte Bardot s’est engagée auprès de ce dernier à acheter tous les chevaux qui n’auraient pas trouvé preneurs parmi les particuliers, au prix de 1.000 euros, a annoncé la Fondation dans un communiqué.

Un menuisier passionné par les chevaux camarguais, découverts lors de vacances dans le sud avec ses parents, en achetait régulièrement et les laissait dans sa propriété de l’île Braguard, à Vierzon, où ils étaient bien traités.Mais l’homme est mort il y 8 mois et sa disparition a contraint son entreprise à la liquidation judiciaire. Face aux dettes et à l’obligation de payer les salariés, la famille du disparu est obligée de se séparer des chevaux. Elle a décidé de les vendre aux enchères pour leur éviter la boucherie.
Revenir en haut Aller en bas
moumouche35

avatar

Féminin

MessageSujet: Chevaux camarguais aux enchères: tous vendus, et à bon prix   Lun 31 Mai - 9:15

VIERZON - Vente aux enchères Animal Equins

lundi 31 mai 2010 - 10:41
Chevaux camarguais aux enchères de Vierzon, samedi : tous vendus, et à bon prix !






Certains chevaux resteront à Vierzon, grâce à des acheteurs locaux. Parmi eux, le préféré du gardian Didier, qui va pouvoir rester à ses côtés grâce à la générosité de la famille du propriétaire et d'une association.


«C’est le cheval de Didier celui-là ! C’est toute sa vie vous comprenez ? On vous prévient, on lâchera pas ! » a lancé au beau milieu de la vente aux enchères Stéphanie Touzet, de Équis retraite, une association qui protège les chevaux.

A t-elle bien fait de prévenir ? Didier, le gardian, le savait que Quinquet de l’île, qu’il avait choyé depuis sa naissance, était l’un des plus beaux de l’Île Braguard. Mais il n’a pas l’argent ni de terre pour lui.

Alors forcément, les enchères sont montées. Bien plus que pour les autres. Mais Stéphanie et la famille du propriétaire n’ont pas lâché.
Elles savent bien que le travail qu’a fait Didier durant toutes ces années méritait bien ça. 3.500 euros. Plus un terrain, trouvé dans la campagne vierzonnaise. Le prix à payer pour rendre le chômage de Didier moins difficile.

Dans l’écurie, Didier a mis du temps à se remettre de ses émotions. D’autant que c’était lui qui amenait les chevaux devant le public.

C’est lui qui s’est toujours occupé des 40 chevaux de Camargue mis aux enchères samedi (*). Avec la médiatisation qui a été faite, 1.000 personnes ont tenté de ne pas repartir le van vide. Résultat : alors que les chevaux avaient quasiment tous été mis à prix à 300 euros pour leur éviter à coup sûr la boucherie, la plupart ont largement dépassé les 1.000 euros, cinq ont franchi la barre des 2.000, deux ont dépassé les 3.000 et un étalon s’est vendu à 4.000

Parmi les acheteurs, un représentant pour Michel Drucker, et l’association Brigitte Bardot. Cette dernière en a pris trois, qui se sont moins bien vendus que les autres. Plusieurs vierzonnais aussi ont eu le dernier mot. Quant à l’île Braguard, elle pourrait bien accueillir un centre équestre bientôt.

Christelle Marilleau


christelle.marilleau@centrefrance.com
Revenir en haut Aller en bas
pumpkin

avatar

Féminin

MessageSujet: Re: Il faut sauver les chevaux Camargue de la boucherie   Lun 31 Mai - 19:42

Ca c'est une bonne nouvelle!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il faut sauver les chevaux Camargue de la boucherie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il faut sauver les chevaux Camargue de la boucherie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» IL FAUT SAUVER LES GALGOS
» Sauver 6 chevaux de l'abattoir
» Il faut sauver le soldat Tito!
» Il faut sauver le poussin Ryan!
» Il faut sauver luna

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zen Equitude :: Chevaux :: A la Une dans le monde du cheval !-
Sauter vers: