Tout sur le Cheval, endroit conviviale .. pas de modération.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'exposant blessé par des chevaux fous va mieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
moumouche35

avatar

Féminin

MessageSujet: L'exposant blessé par des chevaux fous va mieux   Mer 9 Juin - 10:02

Publié le 08/06/2010 12:38 | Patrick Couland

Lavernose-Lacasse. L'exposant blessé par des chevaux fous va mieux




Les chevaux ont retrouvé leur calme au centre équestre de Bégorre avec leur propriétaire( au centre) et le personnel./l Photo DDM P.C



«C'est un miracle qu'il n'y a pas eu davantage de blessés. La catastrophe a été évitée grâce à l'animateur qui criait au public de s'écarter » commentaient hier matin Alain Delsol maire de Lavernose et son adjoint Adrien Bonnemaison, au lendemain de la course folle d'un attelage équestre. La personne la plus gravement touchée, un exposant de la foire d'antan, originaire de Villeneuve -Tolosane est sortie d'affaire à l'hôpital où elle avait été admise en urgence.
Il était environ 14 h15, le ciel était à l'orage ; une légère bruine tombait sur la foire d'antan ; manifestation festive traditionnelle de Lavernose. Fort heureusement le public était encore parsemé. Comme chaque année les organisateurs avaient fait appel à un attelage de l'écurie de Bégorre de Gratens ; un centre équestre sérieux du Saves, habitué aux promenades en calèche tirée par deux chevaux.
Pour une raison encore inexpliquée, les deux chevaux se sont emballés, semant derrière eux une gigantesque panique. « Ils ont traversé le champ de foire dans tous les sens. Fort heureusement aucun enfant ne s'est trouvé sur leur passage. Le cocher était éjecté et deux cavaliers du centre équestre, assis dans la charrette ont sauté en marche.

L'attelage incontrôlable

Allégé, l'attelage était devenu incontrôlable. Et les mouvements latéraux de la calèche ont aggravé la panique des animaux. Ils ont suivi la route départementale reliant Mauzac et ont même franchi l'A 64 avant de se calmer dans un lotissement en construction.
Arrivés en grand nombre sur les lieux, les gendarmes de la brigade de Muret ont canalisé les secours aux victimes. Les organisateurs très choqués ont pensé tout arrêter mais le maire, une fois rassuré sur le nombre et l'état des blessés, et le calme revenu, a autorisé la poursuite de la foire.
Maurice Clarous un spécialiste hippique connaît ce genre de situation imprévisible. « Il faut toute la maîtrise du cocher pour éviter le pire mais c'est souvent la concomitance de deux incidents qui provoquent la panique des chevaux. Un bruit ihabituel, un outil qui casse...Le fait de s'emballer encore attelés à la calèche accélère leur mouvement de peur»dit-il.

Le cocher : «je ne comprends pas»

Jean-Paul Cahuzac, 48 ans, cavalier confirmé et meneur en monte américaine, est bouleversé par l'accident qui est arrivé : «mes chevaux se sont emballés pour une cause inconnue. Croisés fjord et arabes, âgés de 11 et 12 ans, ils sont dociles et habitués à ce genre de manifestation à laquelle je participe pour la 3e fois.
Le reste du temps ils sont montés en concours de saut d'obstacle ou font du handisport sur le parcours aménagé sur mes terrains aux Ecuries de Begorre, à Gratens.» nous confie-t-il Jean-Paul Cahuzac, qui conduisait la carriole n'a rien pu faire. Il a été éjecté de la voiture lorsqu'elle a basculé et l'attelage a continué sa route sur 3,5 km, heurtant dans le parc de Lavernose des visiteurs ou exposants; «J'ai rencontré la famille du blessé encore hospitalisé à Purpan à laquelle je présente toutes mes excuses « ajoute-t-il.
La calèche est complètement détruite. Les chevaux souffrent de plaies aux jambes arrières, dues à la voiture; Charline , la palefrenière, a récupéré les chevaux,dans le lotissement en construction à Mauzac où ils avaient terminé leur course folle.
Dimanche prochain, 13 juin, et le week-end des 19 et 20 juin Jean-Paul Cahuzac organise une manifestation aux écuries de Begorre avec les enfants et des cavaliers confirmés dont l'un d'eux est champion de France.
Revenir en haut Aller en bas
manon

avatar

Féminin

MessageSujet: Re: L'exposant blessé par des chevaux fous va mieux   Mer 9 Juin - 11:43

pioufffff , quelle histoire!!
Revenir en haut Aller en bas
moumouche35

avatar

Féminin

MessageSujet: Re: L'exposant blessé par des chevaux fous va mieux   Ven 11 Juin - 11:32

Publié le 10/06/2010 03:50 | Jean-Pierre Roland

Pins-Justaret. La victime dans un état sérieux

En souffrance sur son lit du service réanimation de l'hôpital Rangueil, Jacques Dumont, n'a pas encore été entendu par les gendarmes de la brigade territoriale de Muret sur le drame qui l'a touché de plein fouet dimanche après-midi à Lavernose Lacasse. Ne pouvant encore s'exprimer, cet homme, âgé de 62 ans, retraité de Giat Industrie et résidant à Villeneuve-Tolosane est à la fois la principale victime et le premier témoin de cet accident imprévisible (1).

Contrairement à ce que nous avons écrit, Jacques Dumont n'était pas exposant à la foire d'antan mais visiteur. Ce dimanche après-midi, il avait décidé de faire un tour à la foire, intéressé par les vieux métiers. En début d'après-midi, il venait de quitter le stand de son beau-frère . Soudain il n'a pas eu le temps de voir arriver sur lui l'attelage fou « C'était comme une bombe » qui l'a projeté sous un stand.

La victime a été d'abord heurtée par le timon, entre les deux chevaux ,puis entraîné sur une dizaine de mètres. La roue de la calèche lui a écrasé le thorax.

Relevé,Jacques Dumont était choqué mais toujours conscient ; le visage en sang, souffrant de multiples fractures comme l'a diagnostiqué un médecin présent sur place.Il lui a donné les premiers soins. Les sapeurs-pompiers ont ensuite hospitalisé le blessé à Rangueil, où son état a été jugé très sérieux. « Le personnel fait preuve d'un grand professionnalisme » précise la famille de la victime. La gravité des blessures nécessitera une longue hospitalisation et convalescence.
Des précisions

La famille précise également « qu'il n'y a jamais eu de rencontre physique avec le propriétaire des chevaux, M. Cahuzac, dont nous avons accepté les excuses via un appel téléphonique de notre propre initiative ». La famille conclut : « Nous tenions à rétablir la véracité des circonstances malheureuses de cet accident, par respect envers notre père et époux qui pour l'instant est dans l'incapacité de s'exprimer ainsi que pour le travail d'enquête de la brigade de gendarmerie de Muret. Que personne ne s'en trouve offensé ».

La Dépeche de lundi et mardi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'exposant blessé par des chevaux fous va mieux   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'exposant blessé par des chevaux fous va mieux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etalons vivants ensembles (reportage photo) Riba & le Jaune
» SONDAGE Pourquoi ne montez vous pas vos chevaux
» DALMATIEN (m) blessé trouvé à SAINT-LAURENT 22140
» 2 chevaux sauvagement agressés à Dinant / Belgique
» Homéo, phyto, vos petits plus pour vos chevaux....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zen Equitude :: Chevaux :: A la Une dans le monde du cheval !-
Sauter vers: