Tout sur le Cheval, endroit conviviale .. pas de modération.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Animaux : Vaccination - Les chevaux aussi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
moumouche35

avatar

Féminin

MessageSujet: Animaux : Vaccination - Les chevaux aussi   Lun 25 Oct - 22:20

Animaux : Vaccination - Les chevaux aussi


Dr Fleur Camerman

Nous n’insisterons jamais assez sur l’importance de la vaccination des équidés. Celle contre le tétanos est primordiale, parce que l’animal qui en souffre en meurt souvent.


Les vaccinations courantes en médecine équine sont le vaccin contre le tétanos, celui contre la grippe et celui contre la rhinopneumonie. Et, dans les zones à risque, contre la rage. La vaccination contre la rhinopneumonie est obligatoire pout tous, celle contre la grippe l’est pour les chevaux de sport qui circulent en concours (leur carnet doit être en ordre). Un vaccin combine les deux. Elles sont impératives chez les juments gestantes et les chevaux fragilisés et âgés.

Le tétanos est une maladie provoquée par les toxines produites par une bactérie appelée Clostridium tetani, capable de se mettre en dormance sous la forme de spores qui résistent dans le milieu (par exemple la terre). Si elle entre dans une plaie, la spore reprend son développement. Ses toxines atteignent les nerfs et migrent jusqu’au cerveau, entraînant paralysie, contractures terribles et convulsions. Le moindre stimulus provoque une crise plus forte, et le cheval a peu de chance de s’en sortir même en soins intensifs.

Le risque est grand quand la plaie est profonde et qu’il y a des tissus morts, car c’est dans ces conditions, à l’abri de l’oxygène, que la bactérie se développe. Pensons à désinfecter la plaie avec de l’eau oxygénée (préparée en dilution), car elle mousse très fort et permet un nettoyage mécanique en profondeur. Dans un tel cas, vacciné ou non, l’animal doit recevoir le sérum antitétanique, car la vaccination ne garantit pas sa protection.

Repos et confort
La grippe est très contagieuse. Les particules virales se transmettent par inhalation. Les symptômes : fièvre, manque d’appétit, toux forte, naseaux qui coulent et fatigue. Puisque c’est viral, repos et confort sont recommandés durant une vingtaine de jours. Confort signifie principalement éviter les courants d’air. La situation peut se compliquer si l’une ou l’autre bactérie s’en mêle, d’où l’importance de la vaccination.

Au niveau des manifestations générales, on peut dire que la rhinopneumonie est « la grippe un cran au-dessus ». Plus de fièvre, d’écoulements et de complications. Elle peut entraîner des avortements chez les juments et des troubles nerveux.

Les chevaux de sport ou à risque sont vaccinés tous les 6 mois, voire plus. Les vaccinations se font chez le poulain dès l’âge de 3 mois, avant le sevrage. Comme pour toute injection, une réaction locale peut survenir quelques heures plus tard, un petit gonflement là où l’injection a été réalisée. Un abcès peut se former dans de rares cas. Une réaction plus générale peut apparaître, car le vaccin contre la grippe inocule en réalité des virus dont la force a été diminuée. Le cheval fait une « pseudo-grippe ». Une injection peut aussi entraîner une réaction allergique très forte. Des antihistaminiques sont alors administrés.
Revenir en haut Aller en bas
 
Animaux : Vaccination - Les chevaux aussi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les rapaces s'y mettent aussi...
» Les chevaux aussi...
» Vaccins......... que prendre?
» cushing, pas que vieux chevaux, aussi jeunes, metabolisme, poivre de moins
» Animaux compatible avec les chevaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zen Equitude :: Chevaux :: A la Une dans le monde du cheval !-
Sauter vers: